Combien consomme un sèche-linge : Conseils pour économiser de l’argent

Photo of author
Written By Admin

Lorem ipsum dolor sit amet consectetur pulvinar ligula augue quis venenatis. 

Un sèche-linge consomme environ 1,5 à 2 kWh par cycle de séchage. Cela représente une consommation d’environ 100 à 150 kWh par an pour un sèche-linge de classe A.

La consommation d’un sèche-linge est donc assez élevée.

Il faut savoir que l’électricité est une ressource non renouvelable et qu’il faut donc la préserver au maximum. Nous allons voir comment faire pour économiser de l’argent sur votre facture d’électricité et ainsi réduire votre facture d’électricité.

Combien consomme un sèche-linge  + Conseils pour économiser de l'argent

En moyenne, un sèche-linge consomme entre 0,4 et 1,2 kWh d’électricité par cycle

Un sèche-linge consomme en moyenne entre 0,4 et 1,2 kWh d’électricité par cycle.

La quantité d’énergie nécessaire au fonctionnement de votre sèche-linge est présentée sur l’étiquette énergie de votre appareil.

L’étiquette énergie vous indique la classe d’efficacité énergétique du sèche-linge, allant de A (la plus efficace) à G (la moins efficace). Toutefois, il faut savoir que ces chiffres varient en fonction de la taille et du type de machine. Si vous souhaitez calculer la consommation énergétique annuelle d’un sèche-linge, veuillez multiplier le nombre de cycles quotidiens par 365 afin d’obtenir la consommation énergétique totale. Pour un sèche-linge qui effectue un cycle tous les jours pendant une année complète, sa consommation annuelle peut être estimée à :

  • 0,5 kWh pour un modèle classé A
  • 1 kWh pour un modèle classé B
  • 1,5 kWh pour un modèle classé C
Lire aussi :   Le lave-linge se bloque-t-il pendant le lavage Causes et solutions

Les sèche-linges à condensation consomment moins d’énergie que les modèles à évacuation

La consommation énergétique des sèche-linges à condensation est bien plus faible que celle des modèles à évacuation. C’est la raison pour laquelle, ils sont aujourd’hui de plus en plus installés dans les foyers français. Pour vous convaincre qu’un sèche-linge à condensation consomme moins d’énergie qu’un modèle à évacuation, voici quelques chiffres : Un sèche-linge classique consomme entre 1,5 et 2 kW/h pour un cycle complet. En comparaison, un appareil de classe A+ consomme moins de 0,6 kW/h lors du séchage de votre linge. Un sèche-linge classique permet un gain de temps pouvant aller jusqu’à 30 minutes grâce au temps réduit nécessaire au cycle complet. Un appareil classique permet aussi une réduction du taux de vapeur nocive (formaldéhyde).

Il est possible d’installer un programmateur qui vous permettra d’utiliser votre machine durant les heures creuses ou durant les périodes nocturnes.

La technologie « pulse » permet également d’optimiser le rendement et donc la consommation d’énergie du cycle.

Il est possible de réduire la consommation d’énergie d’un sèche-linge en sélectionnant les bons cycles de séchage et en nettoyant régulièrement le filtre à air

  • Il est possible de réduire la consommation d’énergie d’un sèche-linge en sélectionnant les bons cycles de séchage et en nettoyant régulièrement le filtre à air.

Les vêtements secs peuvent être repassés après le séchage pour éliminer les plis

La plupart du temps, les vêtements secs peuvent être repassés après le séchage pour éliminer les plis.

La durée de séchage dépend avant tout de la température ambiante et du type d’appareil. Pour un séchage optimal, prévoyez environ une heure par kilogramme. Une fois le cycle terminé, vous pouvez repasser votre linge si vous en avez besoin. Cependant, il est important de noter que le repassage est un procédé supplémentaire qui ne permet pas d’obtenir des résultats identiques à ceux obtenus lors du séchage direct au ventilateur. Quelques conseils pour un sèche-linge optimal :

  • Choisissez une température optimale.
  • Ne faites pas tourner votre appareil trop longtemps.
  • Nettoyez régulièrement son filtre.
Lire aussi :   Comment nettoyer le lave-vaisselle 4 méthodes rapides et écologiques

Les vêtements secs peuvent aussi être rangés dans un sac hermétique pour éviter qu’ils ne se renfrognent

Les vêtements humides peuvent également être rangés dans un sac hermétique pour éviter qu’ils ne se renfrognent.

Lorsqu’ils sont rangés dans le sac, il est préférable de les laisser tremper durant 15 minutes dans une grande quantité d’eau froide. Ensuite, rincez-les à l’eau tiède. Faites-les sécher à plat sur une serviette propre et douce. Si des taches persistent après le lavage, vous pouvez les faire disparaître en appliquant du jus de citron ou du bicarbonate de soude sur la zone touchée. Pour éviter que des mauvaises odeurs ne se dégagent des vêtements, utilisez l’une des astuces suivantes :

  • Enfermez les chaussures sales dans un sac hermétique avant de les ranger.
  • Pour empêcher que les chaussettes sentent mauvais, rangez-les avec un collant.
  • Placez votre maillot de bain sale au fond de votre valise plutôt que parmi vos autres affaires.

Il est préférable de suspendre les vêtements à l’air libre plutôt que de les mettre dans un sèche-linge

Il est préférable de suspendre les vêtements à l’air libre plutôt que de les mettre dans un sèche-linge. En effet, cette méthode permet de préserver leur élasticité et de maintenir leur couleur plus longtemps. Pour bien faire, il faut :

  • Vous assurer que vos vêtements sont lavés en cycle délicat.
  • Retirer les taches avec du savon doux et de l’eau froide.
  • Faire sécher votre linge sur un fil à l’extérieur ou dans une salle bien ventilée.

Il est possible de fabriquer un sèche-linge

Pour fabriquer un sèche-linge, il faut dans un premier temps se procurer les matériaux nécessaires.

Lire aussi :   Qu'est-ce qu'un filtre HEPA pour un aspirateur ?

Il est possible de trouver tout ce dont on a besoin dans une grande surface ou sur internet.

Il faudra ensuite réunir les outils nécessaires à la réalisation du projet et suivre les instructions données par le fabricant.

La première chose à faire est de vérifier si l’installation électrique du local respecte bien la norme NF C15-100 qui impose des règles très précises en matière de sécurité électrique. Si cette condition est remplie, il faut alors se tourner vers le moteur et son circuit d’air chaud pour fabriquer un sèche-linge. Ce moteur doit être relié au circuit d’air chaud pour pouvoir assurer sa mission.

Le processus de fabrication peut alors commencer : il y a tout d’abord l’assemblage des différents éléments constituants le sèche-linge (charnière, portes battantes, etc.) puis il faut disposer le moteur sur les supports prévus à cet effet et raccorder celui-ci au circuit d’air chaud afin qu’il soit opérationnel. Pour terminer sa fabrication, il ne restera plus qu’à réaliser les essais nécessaires et poser une étiquette explicative sur l’appareil.

  • Une installation non conforme
  • Un mauvais entretien

Un sèche-linge consomme environ 1,5 à 2 kWh par cycle de séchage. Ce qui correspond à la consommation d’une ampoule de 60 W restée allumée pendant 30 minutes. Le sèche-linge est un appareil énergivore.

30 astuces pour économiser de l’argent (vivre plus avec moins)