Comment raccorder un poêle à granulés au système de chauffage ?

Photo of author
Written By Admin

Lorem ipsum dolor sit amet consectetur pulvinar ligula augue quis venenatis. 

raccordement du poêle aux granulés 11Le chauffage aux pellets est économique, écologique, efficace et nécessite un entretien assez simple.

Mais les poêles à granulés ne sont pas tous pareils : si les classiques sont bons pour chauffer au maximum les volumes, il est aujourd’hui possible de raccorder certains types de poêles à granulés au chauffage domestique, ce qui les rend suffisants pour toute la maison.

Voyons donc, si possible, comment raccorder le poêle à granulés au système de chauffage et aux radiateurs.

Premiers pas : quel poêle choisir et comment le placer

Un poêle à granulés chauffe généralement très bien la pièce dans laquelle il est installé, mais il est peu probable qu’il apporte de la chaleur au reste de la maison.

Pour utiliser les granulés de manière plus efficace, vous pouvez choisir un type spécifique de poêle à granulés appelé thermocuiseur. Ce dernier peut être raccordé à un système domestique ou éventuellement à des radiateurs.

Comme c’est le cas pour tout autre four, la plaque chauffante doit être positionnée de manière à assurer une évacuation des fumées vers l’extérieur en toute sécurité.

Compte tenu des dernières réglementations interdisant l’utilisation de cheminées murales et n’autorisant que des conduits prolongés jusqu’au toit du bâtiment, il est préférable d’avoir déjà une cheminée. Dans ce cas, il va de soi que le poêle à granulés sera installé à côté du fût.

D’autre part, on parle d’un appareil qui, lorsqu’il est connecté au système de chauffage, fonctionne exactement de la même manière qu’une chaudière – et nécessite donc les mêmes précautions.

Au lieu de produire de l’air chaud comme un poêle à granulés traditionnel, un poêle thermique ou un poêle à eau chaude, il chauffe l’eau, qui passe ensuite dans les canaux du radiateur, chauffant ainsi toute la maison.

Lorsque le poêle est connecté au système d’alimentation en eau domestique via des collecteurs, l’eau chauffée peut commencer à circuler dans le système et atteindre ainsi les radiateurs individuels.

Lire aussi :   Comment détartrer la machine à café ? 3 méthodes naturelles pour chaque occasion

Voyons donc de plus près comment raccorder un poêle à granulés à un système de chauffage.

Comment calculer les besoins énergétiques de votre maison

comment calculer les besoins énergétiques 2

Tout d’abord, lorsque nous décidons de faire fonctionner des radiateurs en utilisant l’énergie d’un poêle à granulés, nous devons comprendre la puissance dont notre maison a besoin pour chauffer complètement.

Le moyen le plus simple d’établir la quantité exacte d’énergie qu’une fournaise doit produire consiste à effectuer le calcul simple que nous fournissons ci-dessous :

  • La première chose à faire est de déterminer le coefficient thermique de votre maison : il est généralement compris entre 30 et 40 W/m3, mais le chiffre final dépend de facteurs environnementaux et climatiques tels que l’exposition de la maison, la situation géographique, la qualité des équipements et radiateurs, etc. De manière générale, il est raisonnable d’associer un coefficient de 30 W/ms dans le cas de maisons à classe énergétique avancée (A, B), alors qu’il serait préférable d’augmenter progressivement les Watts par mètre cube, en allant vers des maisons à classe énergétique supérieure. profil énergétique ancien et moins efficace.
  • Ensuite, les mètres cubes de la maison doivent être multipliés par le coefficient thermique obtenu à partir de l’enquête de la classe énergétique de la maison à chauffer.
  • De cette multiplication on obtient la valeur exprimée en kcal ; pour déterminer le kW, et ainsi obtenir un résultat utile pour notre étude des besoins énergétiques, il suffit de diviser le chiffre obtenu par 862.

A titre indicatif, un appartement de 80 mètres carrés avec des plafonds ne dépassant pas trois mètres, auquel on applique un coefficient thermique de 35, consomme environ 10 kW d’énergie. Ce chiffre aura tendance à diminuer dans le cas d’une maison bien éclairée par le soleil, de classe énergétique A, ou construite dans une région particulièrement chaude et venteuse. Au contraire, vous pouvez obtenir le double de puissance s’il s’agit d’une vieille maison à la montagne, où le soleil brille plusieurs heures par jour.

Installation avec échangeur de chaleur

Ainsi, il est possible de connecter un poêle hydraulique au système de chauffage et de décider de l’utiliser comme seule source de chaleur pour la maison, en le connectant à tous les radiateurs et en l’utilisant comme chaudière. Cependant, il est également possible d’intégrer l’apport d’un poêle à granulés dans un système existant au méthane ou au GPL dans la maison.

Lire aussi :   Comment cuisiner une pizza à la maison ? Guide complet

Dans ce cas, il faudra séparer les deux systèmes, pellet et méthane ou liquéfié, et installer un troisième composant important : un échangeur de chaleur ou évaporateur, qui permettra aux deux systèmes d’échanger de l’énergie thermique.

Le tampon, ou échangeur de chaleur, est un élément important au cas où nous décidions d’utiliser les deux systèmes actifs. Bon à savoir que ce sont généralement des appareils très sensibles et donc souvent plus chers que le poêle à granulés lui-même. Cependant, il existe de nombreuses hydroplates sur le marché avec un échangeur de chaleur intégré.

Comment ça fonctionne? Il récupère l’eau chaude de la piscine, qui dispose également d’un serpentin relié au réseau d’alimentation en eau : l’eau sanitaire, passant dans le serpentin, plongée dans l’eau bouillante de l’évaporateur, est chauffée par contact et envoyée à tous les radiateurs de la maison.

À l’aide d’un évaporateur, la chaleur générée par le poêle thermique peut également être utilisée pour chauffer l’eau sanitaire, augmentant ainsi l’efficacité du système de chauffage aux pellets.

Conseils pour une installation parfaite

mise en place 2Nous avons vu qu’avant de procéder à l’installation proprement dite, certaines étapes préliminaires doivent être franchies :

  • Déterminez l’utilisation d’un poêle à granulés : si nous voulons le connecter à un système de chauffage domestique, nous devrons choisir un poêle thermique ou un poêle hydro ; d’autres types ne permettent pas l’intégration avec le système.
  • Calculez les besoins énergétiques de votre maison selon les calculs proposés ici.
  • Décidez si vous préférez une installation simple capable de chauffer les radiateurs de la maison ou de tirer le meilleur parti de la puissance du poêle à granulés en le raccordant à l’ensemble de l’alimentation en eau, obtenant ainsi également de l’eau chaude sanitaire ; dans ce cas, nous aurons presque certainement besoin de l’intervention d’un technicien spécialisé, puisqu’il sera également nécessaire d’installer un révélateur ou un échangeur de chaleur.
Lire aussi :   Comment formater une carte SD ? Avec Windows, Mac et Android

En commençant par notre poêle à granulés, voyons où et comment l’installer : comme tout autre poêle, même si nous allons connecter le poêle à granulés au système de chauffage, nous devrons le placer dans un endroit bien ventilé et absolument à l’écart des rideaux et des objets inflammables. Évidemment, il n’est pas nécessaire de l’installer sur un plancher en bois sans protection adéquate. Si, comme suggéré ci-dessus, nous avons une cheminée existante, il suffira donc de raccorder la hotte du poêle à granulés à la cheminée, en faisant attention au point de fixation des deux, en utilisant des entretoises si nécessaire.

Cependant, il n’est pas du tout recommandé d’installer un four thermique en essayant d’utiliser les tuyaux de radiateur existants, car ils ont un diamètre beaucoup plus petit que nécessaire et ne permettent pas à la quantité d’eau requise de passer à travers le système.

Il existe de nombreux types de poêles à granulés sur le marché aujourd’hui, avec des caractéristiques et des prix différents, chacun ayant des caractéristiques spécifiques même lors du montage et de l’installation. Par exemple, il existe des poêles avec des kits d’échange de chaleur spéciaux qui n’ont pas besoin de cheminée, car il existe sur le marché des poêles sans cheminée qui doivent être raccordés à l’extérieur tout en respectant la réglementation en vigueur.

Qui commence bien…

Nous avons vu comment raccorder un poêle à granulés à des radiateurs ainsi qu’à une plomberie pour produire de l’eau chaude sanitaire. L’installation optimale du four demande du soin et une certaine attention. Aussi simples soient-ils, les poêles à granulés sont toujours des objets qui, en plus de la chaleur, produisent des gaz et des fumées qui doivent être évacués correctement et conformément à la loi.

Il est également bon de connaître avec une certaine précision la puissance que l’on souhaite tirer de la combustion des granulés pour le chauffage de la maison, et l’utilisation prévue du thermopoêle. Après avoir étudié les circonstances ci-dessus, le montage et l’installation seront très simples !

Source link