Combien consomme un réfrigérateur ? Et comment économiser de l’énergie ?

Photo of author
Written By Admin

Lorem ipsum dolor sit amet consectetur pulvinar ligula augue quis venenatis. 

combien-consomme-frigoUn réfrigérateur est un appareil électroménager indispensable présent dans chaque foyer.

Parmi les gros appareils électroménagers, c’est l’un des rares qui devrait toujours fonctionner, 24 heures sur 24, et il est donc très important d’évaluer la consommation énergétique potentielle d’un réfrigérateur avant de l’acheter.

Facteurs déterminant la consommation du réfrigérateur

Il y a environ 25 millions de réfrigérateurs en Italie qui fonctionnent pendant la journée et tout au long de l’année : peut-être sans surprise, les réfrigérateurs consomment plus de 3 % de toute l’électricité consommée dans le pays chaque année. Mais combien consomme un réfrigérateur en moyenne ? De quels facteurs dépend la consommation ?

Maintenant, le réfrigérateur a une puissance minimale moyenne de 100 watts et une puissance maximale d’environ 300 watts. Cependant, la puissance ne suffit pas à déterminer la consommation d’un appareil individuel, qui dépend également de facteurs indépendants de la puissance :

  • classe énergétique de l’appareil : chaque appareil possède une étiquette qui définit sa soi-disant « classe énergétique » ; la même étiquette montre une estimation moyenne du nombre de watts que le réfrigérateur en question absorbe par an. La classe énergétique indique l’efficacité de l’appareil, c’est-à-dire qu’elle détermine sa consommation en fonction de l’utilisation. Les appareils électroménagers les plus efficaces sont de classe A+++, suivis des classes A++ et A+, jusqu’à la classe F, cette dernière en termes d’efficacité énergétique.
  • taille du frigo : un réfrigérateur peut n’avoir qu’une capacité de 100 litres, comme c’est souvent le cas dans les maisons individuelles, puisque sa capacité peut facilement dépasser 450 litres. Il est utile de savoir qu’en moyenne la consommation augmente d’environ 10 kWh pour 100 litres de capacité.
  • Nombre de portes : pour une même taille et une même classe énergétique, un réfrigérateur à plus de deux portes consommera généralement plus d’énergie qu’un réfrigérateur à une porte. Comme nous le verrons en détail, la consommation peut également être influencée par des facteurs tels que l’ouverture de la porte et son emplacement.
  • usage correct: le réfrigérateur consomme de l’électricité principalement pour amener son compartiment à la bonne température de conservation des aliments (qui se situe idéalement autour de 4/5°C). Placer l’appareil à proximité de sources de chaleur ou dans des conditions particulièrement chaudes entraînera une augmentation de la consommation. Si la porte du réfrigérateur reste ouverte pendant une longue période, la température interne augmentera considérablement, nécessitant plus d’énergie pour atteindre la température de stockage.
Lire aussi :   Comment nettoyer une machine à laver qui sent mauvais : Éliminez les mauvaises odeurs grâce à ce guide !

Classe énergétique et calcul de la consommation

Ainsi, nous avons vu que le premier facteur à considérer lors de l’établissement de la consommation énergétique d’un réfrigérateur est la classe énergétique à laquelle appartient l’appareil. Entrant dans les détails, regardons combien un réfrigérateur consomme chaque année en fonction de la classe énergétique.

L’étiquette indiquant la classe d’efficacité énergétique comporte également un chiffre indiquant combien de watts l’appareil en question consomme en moyenne chaque année. En supposant que les coûts sont de 0,20 euros pour 1 kWh, nous aurons la situation suivante :

  • réfrigérateur dans CLASSE A +++ il nécessite en moyenne 166 kWh chaque année pour un coût de seulement 33 euros par an ;
  • consommation moyenne du réfrigérateur CLASSE A++ il passe de 166 à 263 kWh, ce qui est résolu en dépensant de 33,2 à 52,6 euros par an ;
  • CLASSE A+ elle oscille entre 263 et 344 kWh de consommation annuelle, pour des coûts pouvant atteindre environ 70 euros par an ;
  • dans CATÉGORIES A et B ils nécessitent 300 à 400 kWh par an pour un coût de 60 à 80 € par an ;
  • en faisant défiler la cote d’efficacité énergétique, la consommation et les coûts associés augmentent considérablement, atteignant plus de 700 kWh par an requis pour un réfrigérateur en CLASSE G Ainsi, vous pouvez dépenser jusqu’à 150 euros par an pour le bon fonctionnement du strict d. loger.

classe énergétique

La classe énergétique d’un réfrigérateur peut déterminer cinq fois plus sa consommation, si le choix n’est pas trop raisonnable ; par conséquent, lors du choix d’un réfrigérateur, la classe d’efficacité énergétique à laquelle appartient l’appareil doit être prise en compte en priorité.

Utilisation correcte du réfrigérateur

frigoLa bonne utilisation de l’appareil commence généralement par l’achat : choisir la puissance la plus adaptée à vos besoins vous évitera de gaspiller de l’énergie. Par exemple, un réfrigérateur de 250 litres suffit pour deux, un pour 100 litres ou un peu plus pour une personne. La consommation, comme nous l’avons vu, augmente considérablement avec l’augmentation de la capacité des cellules. Par conséquent, c’est une bonne habitude de considérer vos besoins réels au moment de l’achat.

Lire aussi :   La machine à laver n'essore pas 3 Causes et solutions possibles

Des facteurs tout aussi importants sont la stabilité de la température et l’emplacement correct du réfrigérateur : le réfrigérateur doit être placé à au moins 10 centimètres des murs afin d’assurer une ventilation suffisante du condenseur situé à l’arrière. Il doit également être situé loin des sources de chaleur, ce qui rendra difficile le maintien de la température intérieure, entraînant plus de travail et donc plus de consommation d’énergie.

Il n’est pas recommandé de placer des aliments encore chauds dans le réfrigérateur, car cela peut entraîner une surchauffe de la chambre et une surcharge de l’appareil. Cependant, nous avons déjà vu qu’il faut avec la même prudence éviter les longues réflexions devant la porte ouverte du réfrigérateur. Il est préférable d’ouvrir et de fermer le réfrigérateur à une certaine vitesse afin de ne pas dissiper le froid et de maintenir la température de la chambre aussi constante que possible.

Même un remplissage trop important du réfrigérateur, bien que satisfaisant, n’est pas particulièrement adapté à une utilisation correcte et efficace de l’appareil : plus il est plein, plus il faudra d’électricité pour maintenir une température de stockage moyenne.

Quelques astuces supplémentaires pour contrôler la consommation

Le réfrigérateur est l’un des rares appareils qui fonctionne 24h/24 et 7j/7 et qui fait un travail constant en termes de performances et de consommation. Par conséquent, la consommation ne sera pas influencée par des facteurs strictement liés à l’utilisation, mais par des facteurs liés aux caractéristiques de l’appareil.

Par exemple, les réfrigérateurs dits « autonomes » sont économiquement préférables aux réfrigérateurs encastrables, qui ont tendance à trop surchauffer en raison d’une mauvaise ventilation de la zone du condenseur. Une autre précaution est de choisir un modèle : il existe des réfrigérateurs de tous types et de toutes tailles, du simple porte avec congélateur, au combiné deux portes, jusqu’à la « porte française », qui a 3 ou 4 portes. Comme nous l’avons vu, un réfrigérateur à plusieurs portes consomme beaucoup plus d’énergie qu’un réfrigérateur à une seule porte, ce qui permet d’avoir une température interne plus stable.

Lire aussi :   Votre réfrigérateur ne refroidit pas Les 4 causes possibles et les solutions

contenir la consommation

Pour une utilisation idéale du réfrigérateur, il faut tenir compte du fait que la disposition ordonnée des produits assure un refroidissement plus uniforme et donc correct : il est donc important que notre réfrigérateur dispose d’aménagements intérieurs (étagères, tiroirs, accessoires) qui conviennent le mieux nos besoins. .

Comme pour les autres appareils électroménagers, l’entretien joue également un rôle important dans la détermination de l’efficacité énergétique. Le nettoyage régulier du serpentin et des étagères du réfrigérateur, ainsi que le dégivrage périodique de la chambre sont des habitudes qui vous permettent de maintenir le réfrigérateur en parfait état le plus longtemps possible.

À chacun ses goûts!

Après avoir déterminé la consommation du réfrigérateur, il ne reste plus qu’à choisir celui qui nous convient. Il existe sur le marché des réfrigérateurs de toutes formes, couleurs et tailles.

Il y en a des chers et chics – et dans certains cas un réfrigérateur est un véritable symbole de statut – mais il y en a aussi des très bon marché : il suffit de penser que les réfrigérateurs de classe A+ sont déjà disponibles sur le marché pour moins de 200 euros, seulement parmi les plus célèbres ceux.

Il est clair que pour une plus grande efficacité énergétique, il faudra augmenter l’investissement initial, qui, comme nous l’avons vu, a été amorti en quelques années grâce à des économies sur les factures.

La fourchette de prix moyenne des réfrigérateurs se situe aux alentours de 500-700 euros et en général il faudra débourser au moins 1000 euros pour s’assurer que votre logement dispose d’un réfrigérateur considéré comme « haut ».

Ainsi, le réfrigérateur est un appareil électroménager incontournable, mais il nécessite un coût initial qui peut être important, et qui est associé à une consommation constante d’électricité, que nous avons vu comment analyser et maîtriser.

Il ne reste plus qu’à décider de vos besoins et choisir le réfrigérateur qui nous plaît le plus !

Source link